Comment prendre des décisions difficiles ?

mlm-marketing-reseau

Une prise de décision n’est pas toujours facile

Comme la plupart d’entre nous, j’ai toujours eu des décisions plus ou moins difficiles à prendre.

Je les ai toujours prises, cependant à chaque fois j’avais une angoisse et une peur qui étaient présentes à ce moment-là. 

Mais ça c’était avant ! 

Il m’a fallu un certain temps et beaucoup de pratique, pour comprendre comment prendre des décisions notamment difficiles en toute confiance et sans peur.

Il fallait que j’assimile au préalable un élément-clé.

Je ne suis aujourd’hui, ni plus ni moins que le fruit de toutes mes décisions passées. 

À partir de ce point précis, ma manière de prendre mes décisions a radicalement changé.

J’ai beaucoup appris sur le sujet. J’ai voulu partager cela, car il s’agit d’un point primordial qui conditionne ce que nous devenons. 

Comment prendre n’importe laquelle de vos décisions en toute sérénité ?

Voici une méthode, une sorte de cahier des charges en 9 points, que je me suis mis en place.

Je l’applique avant chaque prise de décision.

Je souhaite la partager avec vous, testez-la vous verrez les résultats.

 

1. Utilisez les deux côtés de votre cerveau

Quelle est la première étape du processus de prise de décision ?

Lorsque vous prenez une décision importante, utilisez les deux côtés de votre cerveau, au lieu de simplement utiliser votre côté gauche logique. 

L’hémisphère droit étant notre intelligence émotionnelle, Il est important de trouver l’équilibre entre émotion et raison.

Vos processus de prise de décision commencent dans votre cortex pré frontal.

Cette région est le siège de différentes fonctions cognitives dites supérieures, notamment le langage, la mémoire de travail, le raisonnement, et plus généralement les fonctions exécutives.

S’il n’y a pas assez d’émotion derrière ces processus, la partie de votre cerveau appelée le noyau accumbens, qui joue un rôle important dans le circuit de la récompense, ne s’active pas.

Si tel est le cas, la dopamine (le neurotransmetteur de bien-être qui active le système de récompense) ne sera pas libérée dans votre corps, et vous resterez probablement démotivé et donc dans votre zone de confort.

Or les décisions prises depuis la zone de confort n’apportent aucun bénéfice à long terme. 

 

2. Retirez-vous dans un endroit calme et tranquille

Si vous envisagez de prendre une décision importante, éliminez toutes distractions, téléphones, courriels, les bruits environnants, les bavardages autour de vous.

Il faut que vous soyez plein d’énergie et non fatigué. Il ne faut pas que vous soyez stressé, bouleversé émotionnellement, surmené physiquement ou soumis à beaucoup de pression.

 

3. Faites le ménage dans vos pensées

Il se passe énormément de choses dans notre tête, la majeure partie n’a rien à voir avec la décision que nous essayons de prendre.

Des exercices pratiques comme les techniques de respiration, médiation, et d’autres encore, vous aideront à clarifier vos pensées. Un esprit calme et concentré est la meilleure base pour une prise de décision efficace.

 

4. Hiérarchisez vos objectifs

Un éléphant se mange une bouchée à la fois. Souvent, quand on recherche la réussite, on veut aller vite on établit plein d’objectifs pour tout, et on cherche à les atteindre tous rapidement.

Le problème est qu’atteindre le succès est un long voyage, il ne se fait pas en un jour ni en deux.

Il vous faudra tenir sur la durée.

Si vous agissez ainsi, à vouloir tout faire trop vite, la confusion vous gagnera, vous vous découragerez, finirez par abandonner et ne prendrez aucune décision pour quoi que ce soit.

Prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez vraiment en premier, aux efforts que vous êtes prêt à fournir et au résultat que vous souhaitez atteindre.

Une telle clarté des objectifs et leur classement par ordre de priorité, sont nécessaires pour parvenir à une décision rationnelle, viable et pérenne.

 

5. Posez-vous les bonnes questions

Une fois que vous savez ce que vous voulez vraiment en premier, il est temps de poser à votre cerveau les bonnes questions:

  • Le résultat de ma décision me rapprochera-t-il de ce que je veux vraiment ?
  • Quelles sont les conséquences de ma décision ? 
  • Le(ou les) risque(s) valent-ils la peine d’être pris ?
  • Quel est mon niveau d’engagement dans ce que je suis prêt à faire ?

Soyez honnête avec vous-même dans vos réponses, il en va de la réussite de vos projets.

 

6. Projetez-vous en visualisant le résultat obtenu suite à cette décision

Visualisez le résultat que vous obtiendrez comme si c’était déjà fait.

Pour ce faire, mettez-vous dans une position détendue, fermez les yeux et laissez votre esprit et vos pensées faire le reste.

Déterminez ce vous ressentez, si vous êtes plein d’énergie, si votre santé financière est bonne, si vous vous sentez épanoui et heureux.

Si vos réponses sont toutes positives alors vous êtes sur le point de prendre cette décision.

Cela boostera votre motivation et votre détermination à atteindre le résultat souhaité.

La visualisation créative est une technique importante qui vous aidera à savoir si vous croyez en votre projet ou non. 

decision-coaching-developpement-personnel

 

7. Écoutez votre instinct

Lorsque le doute s’installe dans votre esprit, votre instinct est votre allié le plus puissant. Pour bien utiliser votre instinct, il faut écouter vos ressentis.

Asseyez-vous simplement dans un endroit calme sans penser aux avantages et aux inconvénients. Déterminez quels sentiments vous gagnent.

Vous vous sentez bien, soulagé, excité. Ou au contraire perturbé, incertain, mal à l’aise, oppressé. 

Le neuroscientifique de renommée mondiale le Dr Joel Pearson, a récemment découvert que l’intuition existe bel et bien.

Pearson et son équipe de recherche, ont démontré que les émotions inconscientes améliorent la vitesse et la précision de la prise de décision.

La recherche démontre également que notre instinct nous dit souvent ce que nous devons savoir et faire bien avant que nous soyons rattrapés par notre conscience. 

 

8. Ne demandez jamais l’avis des autres

Vous n’avez pas à demander aux gens ce qu’ils pensent.

Personne n’est dans votre tête, l’opinion des autres n’est basée que sur leurs propres émotions ainsi que leur propre perception.

Demandez à 3 personnes leurs avis sur ce que vous devriez faire, et vous verrez que vous obtiendrez 3 avis différents avec un florilège de conseils.

Si vous vous fiez à l’opinion des autres, la confusion vous gagnera, cela rendra votre prise de décision encore plus difficile. 

 

9. Respectez vos valeurs

Soyez toujours fidèle à vos valeurs, elles sont le reflet de qui vous êtes. Toutes les décisions que vous prenez doivent s’aligner sur vos valeurs.

Parfois vous vous sentez obligé par des circonstances, ou des personnes de prendre telle ou telle décision qui ne vous semble pas appropriée. Cela signifie qu’elle ne correspond pas à vos valeurs.

Si vous persistez et prenez quand même cette décision, vous serez insatisfait du résultat car il ne sera jamais celui que vous souhaitez.

 

Conclusion

La peur et le doute engendrent l’indécision, de ce fait ils sont nos pires ennemis.

Ils nous font perdre un temps précieux. Cette technique que j’utilise ne laisse aucune place au doute à la peur et à l’indécision. 

Cette méthode est uniquement basée sur du bon sens, je vous invite à la mettre en pratique avant de prendre des décisions.

Cela vous aidera et vous soulagera énormément dans vos prises de décisions futures. 

N’hésitez pas à poser vos questions, partager vos avis et expériences en commentaire. Vous pouvez également me contacter par mail ou en cliquant sur contact.

Vous avez aimé « Pourquoi l’échec est si important ? » 

Voici 2 autres articles que vous apprécierez :

Comment enfin réussir à atteindre ses objectifs

Pourquoi l’échec est si important ?

Ps: Si cet article « Pourquoi l’échec est si important ? » vous a plu, vous pouvez le partager  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *