Pourquoi l’échec est si important ?

échec-coaching-developpement-personnel-

L’échec fait partie intégrante de la vie.

L’échec est nécessaire, parce qu’il n’y a pas de réussite sans échec. Vous trouverez ici les 4 principales leçons que j’ai tirées de mes échecs, et comment ai-je réussi à me relever.

J’ai échoué plus de fois que je ne voudrais l’admettre. Et je ne parle pas de petits échecs ; Je parle du genre d’échecs qui secouent votre vie, modifiant complètement vos relations, vos finances et votre bien-être mental.

Si vous êtes comme moi, vous avez probablement échoué à plusieurs reprises. Je ne peux pas dire que j’aime particulièrement l’échec, mais à travers ses leçons qui changent la vie, il fait de nous de meilleures personnes.

Ce que je dis peut vous paraître surprenant, mais c’est la pure vérité.  Sans échec, nous serions moins capables de compassion, d’empathie, de gentillesse et de grande réussite. L’échec est un tremplin.

negociateur-immobilier

Qu’est-ce que l’échec ?

Pourquoi est-il si important d’échouer dans quelque chose avant de réussir ? Drôle de question n’est-ce pas ?

Thomas Edison a échoué 10 000 fois avant de mettre au point la lampe à incandescence. Quand on lui demandait : « Monsieur Edison, est-il vrai que vous avez échoué 10 000 fois avant que vous réussissiez ? » Il répondait : « Non, j’ai simplement réussi à trouver 10 000 manières de ne pas inventer la lampe à incandescence. » 

Quand nous pensons à l’échec, nous pensons aux choses sous un jour négatif. Nous disons que l’échec est douloureux et qu’il provoque des troubles émotionnels et des bouleversements, et inflige des douleurs atroces de culpabilité, de regret et de remords.

Mais, pour ceux qui ont connu un véritable échec et qui en ont rebondi, comprennent que l’échec dans la vie est nécessaire au succès. Bien sûr, l’échec fait mal, il nous fait mettre un genou, parfois les deux, à terre. Pourtant, il est nécessaire.

Lorsqu’un bébé apprend à marcher pour la première fois

il va tomber plusieurs fois. En fait, c’est un échec. Mais, interrogez toute mère sur la capacité de son bébé à marcher et elle déclarera de tout cœur que son bébé marchera un jour. Il pourrait tomber plusieurs fois, mais il finira par réussir à marcher.

Nous savons que tomber et échouer en apprenant à marcher n’est qu’une partie de la vie. Alors, pourquoi ne voyons-nous pas les autres échecs de la même façon ?

Ce que nous ne réalisons pas, c’est que les personnes qui ont connu une grande réussite et un grand succès ont fait comme le bébé qui apprend à marcher, ils ont dû tomber et échouer plusieurs fois.

Le problème est, que notre société a tendance à célébrer les succès sans tenir compte des chemins parsemés d’embuches, de revers et d’échecs, qui ont permis d’atteindre le succès. Pour cette raison, la plupart des gens ne voient que la partie immergée de l’iceberg.

L’échec nous enseigne 4 leçons de vie très puissantes.

Si vous avez récemment connu un échec cuisant ou pas, et que vous traversez une période difficile en ce moment, gardez à l’esprit ces leçons importantes.

Leçon n°1 : Acquisition d’expérience

L’expérience est la première leçon importante à tirer de l’échec.

Que se passe-t-il lorsque nous échouons ? Nous apprenons, tirons des leçons, nous repartons avec de l’expérience, cela nous aide à développer une compréhension plus profonde de la vie.

Cette expérience a quelque chose d’inestimable. Elle modifie complètement notre état d’esprit grâce à la douleur engendrée par l’échec. Elle induit une réflexion profonde, sur la vraie nature des choses et sur ce qui est vraiment important dans nos vies, transformant et améliorant notre avenir.

Leçon n°2 : Acquisition de connaissances

L’échec apporte avec lui une acquisition d’importantes connaissances. Ces nouvelles connaissances pourront être exploitées à l’avenir pour surmonter d’autres obstacles ou échecs.

Lorsque Thomas Edison a échoué près de 10 000 fois pour créer l’ampoule électrique, à chaque échec, il a acquis une connaissance. Ce sont les connaissances accumulées, et développées à partir de près de 10 000 tentatives infructueuses qui l’ont finalement mené au succès.

Leçon n°3 : La résilience

Un échec dans la vie contribue à renforcer la résilience. Plus nous échouons, plus nous devenons résistants.

Pour atteindre un grand succès, nous devons développer en nous une grande résilience. Si nous pensons que nous allons tout réussir du premier coup, alors nous sommes sûrs de nous préparer à un échec cuisant et douloureux.

En ayant développé en nous une grande résilience, nous comprendrons enfin, que le véritable succès exigera une énorme quantité de travail, d’efforts et de temps.

Leçon n°4 : En sortir grandi

L’échec nous fait grandir et mûrir. Nous atteignons des niveaux de compréhension plus profonds de nos vies et pourquoi nous faisons les choses que nous faisons.

La vie est conçue pour grandir et s’améliorer. Des fibres génétiques mêmes qui font de nous ce que nous sommes en tant qu’individus, au tissu de la société à l’échelle mondiale, la croissance est une partie fondamentale de nous. Sans croissance, nous ne pourrions pas améliorer nos vies et ce dans tous les domaines.

Comment se relever après un échec

Il existe de nombreuses façons de se remettre d’un échec. Une fois que vous comprendrez ce qu’est l’échec et comment il est censé vous servir plutôt que de vous détruire, vous libérerez votre esprit de ce fardeau et entamerez le processus de redressement.

Voici ce que j’ai décidé de faire, après avoir changé ma perception de l’échec.

1 – Ignorez les « experts »

Lorsque vous échouez, il y a toujours des gens qui vous diront : « Je te l’ai dit » et « Tu aurais dû m’écouter, regarde le résultat aujourd’hui ». Vite vite ignorez ces gens-là !

Le succès demande une certaine prise de risque.

2 – Comprenez qu’il est normal d’échouer

L’un des meilleurs moyens de se remettre d’un échec est de comprendre qu’il est tout à fait normal d’échouer. Amusez-vous à faire des recherches sur les personnes les plus prospères de ce monde et vous verrez que leurs échecs successifs ont été des vecteurs de réussite.

C’est normal d’échouer. Mais ce n’est pas normal d’abandonner.

Même si vous avez échoué et que cet échec a été extrêmement douloureux, vous ne devez en aucun cas abandonner. Continuez à échouer encore et encore si vous le devez. Persévérez jusqu’à ce que vous réussissiez. Le succès sera tellement plus important et plus fort lorsque vous l’atteindrez.

Aller de l’avant et ne pas abandonner est l’un des meilleurs moyens de se remettre d’un échec.

Lorsque nous réalisons l’importance que l’échec a joué dans la vie des personnes les plus prospères, il est beaucoup plus facile de parvenir à cette compréhension.

L’échec vous emmènera dans un voyage que vous ne voudrez peut-être pas faire. Mais, la réalité de la situation est que ce voyage vous aidera à devenir la meilleure version de vous-même.

3 – Utiliser l’échec comme levier

Vous devez utiliser l’échec comme un levier non seulement pour vous en remettre, mais aussi pour vous propulser vers l’avenir.

Pour tirer les leçons de vos échecs, tout doit être clair dans votre esprit. Faite une liste de vos échecs et écrivez pour chacun d’eux, pourquoi vous avez échoué.

Aviez-vous ce désir ardent d’atteindre vos objectifs dans le passé ?

Qu’auriez-vous pu faire différemment ?

Comment allez-vous affronter vos échecs à l’avenir lorsque vous y serez confronté ? Qu’avez-vous appris du passé afin de préparer un avenir meilleur ?

L’échec ne signifie pas la fin, tant que vous n’abandonnez pas. Si vous croyez toujours en vos objectifs, vous pouvez utiliser l’échec comme un levier pour repousser les anciennes croyances et limites de votre passé.

 

4 – Revoyez vos objectifs

Aviez-vous des objectifs clairs et concrets dans le passé ? Avez-vous fixé des objectifs de manière plus réaliste ? Revoyez vos objectifs du passé et posez-vous les questions suivantes. Étaient-ils précis ? Les aviez-vous visualisés dans votre esprit comme si vous les aviez déjà atteints ? Aviez-vous un désir ardent de les atteindre ? Étaient-ils devenus une obsession chez vous ?

Répondez honnêtement à ces questions.

Parfois, l’échec résulte du fait de ne pas fixer les objectifs de la bonne façon. Non seulement devons-nous fixer des objectifs de la bonne façon, mais nous devons les suivre et les analyser sur une base mensuelle, hebdomadaire et quotidienne.

Pour vous remettre d’un échec, revoyez vos objectifs et redéfinissez-les. Passez le temps qu’il faut pour analyser et ajuster si nécessaire.

Rappelez-vous que vous devez rester inflexible sur la destination, mais flexible sur les chemins pour vous y rendre.

5 – Créer un plan d’action massif et stratégique

Vous voulez vous relever d’un échec ? Définissez vos objectifs, ce que vous voulez vraiment et créez un plan d’action massif et stratégique.

Établissez un plan sur la façon dont vous allez atteindre vos objectifs. Que ferez-vous face à l’échec la prochaine fois qu’il se dressera sur votre chemin ?

Lorsque nous avons un plan d’action massif stratégique, nous avons un moyen systématique d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Une fois que nous avons réalisé que ces objectifs ne seront pas simples à atteindre, nous pouvons aborder les choses avec un état d’esprit totalement différent, avec une vision à court, moyen et long terme. Cela facilitera le voyage.

6 – Développer une persévérance à toute épreuve

La persévérance est une forme de courage qui permet de traverser les épreuves et de toujours continuer à avancer vers ses objectifs malgré la difficulté. Elle renforce votre caractère et vous permet de rejoindre les 3% de la population mondiale qui réussit, car:

  • vous ne baisserez pas les bras
  • vous n’abandonnerez pas vos valeurs face à l’adversité 
  • vous préférerez affronter vos peurs plutôt que de les fuir

La persévérance, c’est avant tout une foi inébranlable en vous-même.

Conclusion

Voilà ma perception de l’échec. Il est évident que cette perception s’est développée avec le temps et après une analyse profonde des événements et des situations. Je comprends, pour l’avoir vécu, que quand vous prenez la claque, il est difficile de réagir et de réfléchir de la manière dont je vous ai parlé plus haut. 

Ici je vous ai donné des raccourcis, afin que vous soyez préparé à cette claque, si elle arrive. Vous saurez déjà ce qu’il faudra faire. Faite juste un petit travail sur vous-même et vous verrez.

N’hésitez pas à poser vos questions, partager vos avis et expériences en commentaire. Vous pouvez également me contacter par mail ou en cliquant sur contact.

 

 

 

 

 

Vous avez aimé « Pourquoi l’échec est si important ? » 

Voici 2 autres articles que vous apprécierez :

Comment enfin réussir à atteindre ses objectifs

Prendre des décisions difficiles ; 9 points clés

Ps: Si cet article « Pourquoi l’échec est si important ? » vous a plu, vous pouvez le partager 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *