Comment les médias et le système vous manipulent

mlm-marketing-reseau

Comment les médias et le système vous manipulent

Un ami m’a envoyé cet extrait qui aurait été attribué à Adam Chomsky, un idéologue et philosophe américain, célèbre pour avoir travaillé sur la manipulation des masses.

Après avoir effectué mes recherches, je me suis vite aperçu que ce texte lui a été attribué à tort.

Néanmoins, il reste à mon avis très représentatif des méthodes utilisées par les médias pour nous manipuler.

À quelles fins ces médias et ce système nous manipuleraient-ils ?

Chacun se fera son propre avis.

En attendant lisez ce texte jusqu’au bout, parce qu’il est assez frappant de réalités que nous vivons actuellement.

Comment les médias et le système vous manipulent

Les médias ainsi que le système utilisent 10 principales stratégies pour nous manœuvrer comme bon leur semble.

Les voici !

1-La stratégie de distraction

L’élément primordial du contrôle social, est la stratégie de distraction.

Celle-ci consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants, et des changements décisifs opérés par les élites politiques et économiques.

Pour cela les médias utilisent simplement la technique du déluge, ou des inondations de distractions continues et d’informations insignifiantes.

C’est un peu comme dans la Rome antique, le fameux slogan : « du pain et de jeux »

La stratégie de distraction est aussi indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles.

Comme dans le domaine de la science, l’économie, la psychologie, la neurobiologie et la cybernétique etc.

Maintenir l’attention du public déviée des vrais problèmes sociaux et autres, comme la gardée emprisonnée par des thèmes sans réelle importance. Reste leur objectif principal.

Garder le public très occupé, sans aucun temps pour penser, et réfléchir.

Ce qui leur laisse au système tout le loisir de mettre en œuvre la politique et prendre les décisions qu’il souhaite

2-Créer des problèmes puis apporter des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ».

Pour faire simple, on créé un problème assez important.

De ce problème naitra un ensemble de circonstances qui suscitera une réaction du peuple.

Qui de facto sera demandeur de mesures, que ceux qui ont créé le problème veulent faire accepter.

Par exemple : laisser se développer la violence urbaine afin de mieux instaurer des lois sécuritaires au détriment de la liberté individuelle.

Autre exemple : promouvoir partout que les traitements pour la covid 19 n’existent pas, ou encore que tel ou tel médicament ne fonctionne pas.

Dans le but de faire adhérer les masses à la vaccination.

Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire la rétrocession des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3-La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, au compte-gouttes, pendant des années consécutives.

C’est ainsi que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées pendant les décennies des années 80 et 90.

Comme : État minimum, privatisations, précarité, flexibilité, chômage de masse, salaires qui ne garantissent plus de revenus décents.

Tout le monde est d’accord pour dire que, tant de changements auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4-La stratégie de différer

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire, est de la présenter comme « douloureuse et nécessaire ».

Cela permet d’obtenir plus aisément l’acceptation publique immédiate, pour une application future.

Il est plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat.

D’abord, parce que l’effort n’est pas demandé immédiatement.

Ensuite, parce que le public, la masse, a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourrait être évité.

Cela donne plus de temps au public pour s’habituer à l’idée du changement, et l’accepter avec résignation au moment venu.

5-S’adresser au public comme aux enfants

La plupart de la publicité destinée au grand public utilise des discours, des arguments, des personnages et une intonation particulièrement infantile.

Comme si le spectateur était un enfant ou un déficient mental.

Donald Trump à remporter sa victoire aux élections, en grande partie grâce au contenu de ses discours.

Ils étaient conçus de manière que même un enfant de 8 ans puisse les comprendre.

Pourquoi ça ?

« Si quelqu’un s’adresse à quelqu’un comme s’il avait 12 ans ou moins, alors, selon la suggestion, elle tendra certainement à une réponse ou réaction même sans sens critique comme celle d’une personne de 12 années ou pas ».
(voir « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »).

6-Utiliser l’aspect émotionnel bien plus que la réflexion

Utilisez l’émotion est une technique classique pour annihiler toute analyse rationnelle, et le sens critique de l’individu.

En outre, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient.

Dans le but d’y implanter ou injecter des idées, des désirs, des peurs et des craintes, des compulsions ou des comportements.

7-Maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies, et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage.

« La qualité de l’éducation donnée aux classes sociales inférieures, doit être la plus pauvre et la plus médiocre possible, de sorte que la distance de l’ignorance qui planifie entre les classes inférieures et les classes supérieures soit et demeure impossible à combler par les classes inférieurs ».

8-Stimuler le public à être complaisant avec la médiocrité.

Pousser le public à penser que c’est tendance d’être stupide, vulgaire et ignorant…

Et le maintenir dans ce mode de pensée, via des émission TV, etc., qui vont toutes dans ce sens.

9-Renforcer l’auto-culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul coupable de son malheur, en raison de son intelligence insuffisante, de ses capacités ou de ses efforts.

Ainsi, au lieu de se rebeller contre le système économique, l’individu s’auto sabote et se blâme, ce qui crée à son tour un état dépressif, dont l’effet est l’inhibition de son action.

Et sans action, il n’y a pas de révolution !

10-Connaître les individus mieux qu’eux-mêmes ne se connaissent

Au cours des 50 dernières années, les progrès rapides de la science, ont engendré un fossé croissant entre les connaissances du public et celles possédées et utilisées par les élites dominantes.

Grâce à la biologie, la neurobiologie et la psychologie appliquée, le « système » a bénéficié d’une connaissance avancée de l’être humain, tant dans sa forme physique que psychique.

Le système a réussi à mieux connaître l’individu qu’il ne se connaît lui-même.

Cela signifie que, dans la plupart des cas, le système exerce un contrôle plus élevé et un grand pouvoir sur les individus, plus que ce dernier n’exerce sur lui-même.

Conclusion 

Quoi qu’on en pense, il y a une certaine manipulation de la part des médias et du système en place.

Ceci est mon avis personnel.

La question je me suis toujours posé : « il se passe énormément de belles choses dans le monde, pourquoi la plupart de ce qui est diffusé dans les médias est négatif ? »

La seule réponse que j’ai pu trouver à cette question est : « parce que le négatif est là pour maintenir les individus sous contrôle.

En les abondant d’informations négatives, on stimule leurs peurs et on les empêche d’agir« 

Après avoir lu ce texte, je mes suis aperçu que je n’étais pas le seul à penser de cette manière. 

Et vous qu’en pensez-vous ? 

Les médias et le système nous manipulent ou pas ? 

Donnez-moi votre avis en commentaire.

Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Restez informés mais pas de médias en intraveineuse.

Vous avez aimé « Comment les médias et le système vous manipulent» 

Voici 2 autres articles que vous apprécierez :

Comment enfin réussir à atteindre ses objectifs

Pourquoi l’échec est si important ?

Ps: Si cet article «Comment les médias et le système vous manipulent » vous a plu, vous pouvez le partager  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *